Bob Marley en Bandes Dessinéees

BOB MARLEY - Collectif- Editions Petit à Petit.

****

 

"L'une des meilleures bio-bédés qui nous soit passée entre les mains. C'est très habilement construit, avec des colonnes de textes érudits intercalés entre une vingtaine de mini-histoires dessinées par autant de dessinateurs. Presque un roman graphique, somptueux, émouvant, sur un Bob Marley qualifié d' "AK 47 du désarmé". L'oeuvre fait la part belle à l'histoire de la Jamaïque, des "nègres marrons" à l'indépendance de 1962, à la religion rasta, au passage du shuffle au ska, et surtout, à l'enfance et la jeunesse de Nesta Marley, " l'un des rares artistes à incarner à la fois la rébellion et non-violence." Fils d'un capitaine blanc de la Marine qui plaquera rapidement la famille, élevé dans l'un des bidonvilles les plus violents de Kingston, le jeune homme fera rapidement des prouesses non comme rude boy, mais en chantant des cantiques avec ses copains Bunny et Peter Tosh, accompagné d'un guitare faite avec une caisse de sardines, du bambou et des fils éléctriques... La suite dans ce petit bijou."

C.F.

Rolling Stones n°12, Juillet/Aout 2009

 

Scènariste: Gaet's

 

Dessinateurs: Olivier Desvaux

                     Amaury Dastarac

                     Didier Millotte

                     Tanguy Pietri

                     Mathieu Beaulieu

                     Jena

                     Efix

                     Domas

                     Simon Léturgie

                     Sarah Williamson

                     Cyrille Brégère

                     Julien Modde

                     Moh

                     Armel Ressot

                     Lu-K

                     Clement Baloup

                     Joel Alessandra

                     Julien Akita

                     Gil

 

Couverture:  Jena

 

 

En vente à partir du 20 mai 2009

 

 

 

Ci dessous , un exemple de Bob Marley en Bd sur Iphone ! (AveComics)

Bob_Marley_Partie_2

Bob Marley Partie 2


Le jeune rude boy de Trench Town est devenu une superstar mondiale. Mais si Bob Marley est l’une des plus célèbres icônes du reggae et du mouvement rastafari, son nom continue de frapper l’imaginaire de millions de fans pour bien d’autres raisons. Avec Ernesto « Che » Guevara et Nelson Mandela, le métis jamaïcain demeure le symbole international de la rébellion. Une rébellion pacifique, bien que belliqueuse par les mots. Une rébellion spirituelle, bien qu’en marge des grandes religions officielles. Une rébellion ethnique, bien que porteuse d’un message universel. Bob Marley est avant toute chose un rebelle,parce que sa musique est née dans les rues sanglantes, brûlantes et amères d’un des ghettos parmi les plus violents de ce monde. Ce monde occidental qui a délibérément occulté la part prise par le peuple noir dans sa construction et dans son accession à un niveau de vie jamais égalé dans l’histoire de l’humanité. La vie du reggaeman Marley - trente-six années intenses brisées au sommet par un cancer de la peau, comme par une ironie de l’Histoire - serait à elle seule une épopée individuelle. On y retrouve tous les ingrédients dramatiques des grandes légendes de la musique - sexe, drogue… et reggae. Mais si la vie de Bob Marley marque aujourd’hui encore de son empreinte légendaire chaque région du monde, c’est surtout, et avant tout, parce qu’elle nous raconte que chaque homme, ici-bas, reste un perpétuel exilé, quelle que soit sa couleur de peau…