THE BEATLES - La légende

"Yeah Yeah Yeah "

[The Beatles]

Retrouvez la biographie, depuis leur rencontre jusqu'à maintenant, d'un des groupes les plus mythiques de tous les temps.

25 dessinateurs pour 25 épisodes phare de leur vie.

Entre chaque passage dessiné sont intercalés les textes de Stephane Nappez.

 

  • Scouse, skiffle et Mersey, par Lu-K
  • Le Mersey Beat à Hambourg, par Vox
  • Astrid, par Anne-sophie Servantie
  • Brian Epstein, par Ludivine Stock
  • The man who turned down the Beatles, par Amandine Puntous
  • Love me do, par Romuald Gleyse
  • Et la reine devint fan des Beatles, par Julien Lamanda
  • Beatlemania, par Efix
  • Olympia, par Lapuss’
  • Ed Sullivan Show, par Pierre Braillon
  • Shea Stadium, par Ben Lebegue
  • Yesterday, par Anthony Audibert
  • Quinte Flush, par Bloop
  • A hard day’s night, par Victor Gimenez
  • Plus populaire que Jésus, par Akita
  • Rubber Soul/Revolver, par Laurent Houssin
  • Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band, par Richard Di Martino
  • RIP Brian, par Piero Ruggeri et Filipo Neri
  • Indian Trip, par Martin Trystam
  • Yoko Oh No, par Clément Baloup
  • Blanc, par Edwina Cosme et Christophe Billard
  • Paul is dead, par Patrick Lacan
  • Abbey Road, par Virginie de Lambert
  • That’s all, folks!, par Joël  Alessandra
  • To be continued, par Odile Santi

 

"Petit à Petit est le nom d’une maison d’éditions de Rouen, ville éternelle des Dogs éternels, qui ne s’intéresse (pour l’heure) qu’à la musique. Après un premier essai couronné de succès sur Elvis, elle remet ça avec un beau pavé consacré à l’histoire des Beatles.
L’engin s’intitule "The Beatles La légende"et consiste en 25 chapitres dessinés par autant de jeunes dessinateurs qui décortiquent les moments forts de la carrière de la bande des Quatre de Liverpool. L’ensemble, plutôt réussi, devrait intéresser tout autant les fans hardcore que les novices en la matière. Par comparaison avec certaines BD réalisées par des collectifs, l’album ne souffre pas d’une avalanche de styles graphiques dépareillés qui perturbent la lecture. Bien au contraire, l’ensemble observe une certaine homogénéité qu’on aimerait rencontrer chez d’autres. Afin de compléter les dessins, l’éditeur a fait appel au service de Stéphane Nappez, journaliste indépendant et auteur de polars à ses heures, pour intercaler quelques pages de texte entre chaque chapitre dessiné.
Là aussi, le travail est sérieux et complète agréablement l’ensemble."

Rock & Folk, novembre 2008

 

 

retrouvez en dessous, un extrait téléchargable sur Iphone  (AveComics)

Les_Beatles_Partie_1

Les Beatles Partie 1


Personne n’aurait parié un paquet de jelly beans là-dessus. Pourtant, quatre gars des quartiers ouvriers de Liverpool l’ont fait. Ils ont pulvérisé les frontières culturelles de la planète. Et les Beatles firent de la Terre – enfin – un astre rond… Cette réalité cosmique s’est manifestée dans la vie de milliards de gens. Viscérale. De T okyo à Los Angeles. Du Cap à Helsinki. C’était simple comme d’allumer le poste à transistor ou de mettre une galette de vinyle sur un Teppaz. Le monde était Beatles, dans les sixties. Les Fab Four avaient produit un son universel. Rien que ça. Leur musique délivre-t-elle un message ? Qu’importe. Les messages tombent presque toujours dans l’oreille d’un sourd. Leur style, alors ? Parles-tu de leurs franges ou de leurs cheveux longs et fous ? Non, rien à voir. La révolution Beatles reste un mystère. Des centaines d’ouvrages ont décortiqué les Beatles. Dans toutes les langues. De l’hagiographie (saints Beatles, priez pour nous) aux délires sataniques (les quatre cavaliers de l’Apocalypse), de la biographie autorisée aux récits iconoclastes, de l’analyse érudite aux interprétations psychédéliq ues… Mais il manquait celui que tu tiens entre les mains, camarade.